Le blog de Lily

mercredi 12 novembre 2008

Petite boutade

LE PÉNIS...

Moi le Penis, je déclare demander une
augmentation de salaire pour les raisons suivantes:

Je travaille dur physiquement.

Je travaille à de grandes profondeurs.

Je plonge tête première dans tout ce que je fais.

Je n'ai pas congé les fins de semaines ni les jours fériés.

Je travaille dans un environnement humide.

Je travaille dans un endroit sombre et avec une mauvaise ventilation.

Je travaille à des températures extrêmes.

Mon travail m'expose à des maladies
contagieuses.

                                    Sincèrement, Le Penis 

L'ADMINISTRATION...

Après avoir étudié votre demande et avoir
considéré les arguments que vous avez soulevés, l'administration rejette votre requête pour les raisons suivantes:

Vous ne travaillez pas 8 heures d'affilées.

Vous vous endormez après de courtes périodes de travail.

Vous ne suivez pas toujours les instructions données par l'administration.

Vous ne demeurez pas toujours dans la zone de travail assigné et êtes souvent surpris à visiter d'autres endroits.

Vous ne prenez pas d'initiative.

Vous devez être sous pression et stimulé afin de commencer à travailler.

Vous laissez le lieu de travail sale à la fin de votre quart de travail.

Vous n'observez pas toujours les règles de sécurité, telles que porter l'équipement protecteur approprié.

Vous allez prendre votre retraite bien avant d'avoir 65 ans.

Vous êtes incapable de faire deux quarts de travail de suite.

Vous quittez votre lieu de travail avant d'avoir terminé la tâche assignée.

Et si ce n'était pas suffisant, vous êtes constamment vu rentrer et sortir du lieu de travail avec deux sacs à l'aspect douteux.

                                         Sincèrement, L'Administration

Posté par petitelily à 18:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


lundi 25 août 2008

Free abuse, et plus encore !

J'en reviens à mon histoire de fournisseur d'accès internet. Cela commence a devenir agaçant de ne pas pouvoir consulter le web de chez soi.
Suite à la visite vendredi dernier d'un technicien télécom, j'ai contacté FREE ce matin (3244). Après un temps d'attente interminable, et payant ! (34 cts la minute), j'ai enfin une personne au bout du fil. Après m'avoir demandé de décliné nom, prénom, numéro de fixe et de portable et adresse mail, j'explique mon problème récurrent à l'assistance. Après quelques minutes de conversation, elle me demande gentiment de refaire le même numéro de téléphone (avec le même temps d'attente !), et de taper 2 pour avoir l'assistance technique.
Après avoir donné un bon coup de pied dans un sachet qui traînait par hasard dans la cuisine, pour évacuer le trop plein de "J'en ai vraiment ras le bol", je rappelle donc le 3244, puis j'appuie sur 2.
Après l'attente habituelle (mais toujours interminable), un autre conseiller me redemande nom, prénom, numéro de téléphone fixe, .... J'explique mon problème et là elle m'annonce qu'il faut que j'appelle l'assistance régionale.

Prenant sur moi pour ne pas exploser au téléphone, je la remercie assez froidement.

Donc je rappelle FREE une troisième fois (ça fait déjà une bonne demi-heure que je m'excite sur ce problème!).
Je décline une troisième fois, nom, prénom, etc. Et j'explique une troisième fois mon problème récurrent. Dans un premier temps elle a du mal a comprendre mon problème (vive la RH de FREE!). Puis elle mcolere'annonce que mon problème est du au fait que je n'ai pas activé ma ligne FREE. Donc elle m'explique qu'il faut que j'aille sur internet (que je n'ai pas je rappelle), pour activer ce numéro, et que dans 48 à 72h je les rappelle, pour qu'ils me fournissent un identifiant et un mot de passe me donnant accès à l'assistance téléphonique régionale gratuite...
Déjà je trouve que c'est idiot de passer par toutes ces formalités, mais en plus elle me l'explique trois fois comme si je n'étais pas capable de comprendre la première fois.

Donc je n'ai toujours pas le net, et ce n'est pas prêt de s'arranger ...

Posté par petitelily à 14:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 23 août 2008

Incompétence exacerbée

Qui a dit qu'avoir un accès à Internet était trivial?
Nous avons emmenagé dans notre nouvel appartement au début du mois de juillet, et après avoir fait une demande d'accès à Internet à Free, nous nous pensionsêtre online début aout...

Etape 1 de notre aventure, nous sommes le 20 juillet: Établissement d'une ligne téléphonique avec dégroupage total, puisque l'ancienne n'était plus active depuis plus de 6 mois. Un technicien intérimaire France Télécom passe à la maison, et m'installe la ligne. Jusque là je ne me fais pas trop de soucis.

Etape 2: Réception de la Free Box le 1 aout.
Aurélie toute contente de recevoir ce concentré de technologie s'empresse de suivre les instructions du manuel. Et la c'est le drame, cela ne marche pas.
Donc j'appelle en urgence Free, pour leur dire que l'heure ne s'affiche pas sur la freebox, je visualise seulement PPP qui clignote.
Le technicien de Free lance donc un test de ma ligne, qui doit durer environ une semaine.

Etape 3: Résultat de l'analyse le 5 aout.
Après réception d'un mail me confirmant que ma ligne marche correctement, je rappelle le technicien Free puisque chez moi c'est toujours Offline. Il m'explique alors que la ligne a du être mal installé et qu'un technicien Free doit passer chez moi. Malheureusement en plein mois d'aout, très peu de personnes sont disponibles. J'arrive à obtenir un RDV pour le 18 aout.

Etape 4: Un deuxième technicien passe à la maison le 18 aout.
Donc rebelote, ouverture du boitier téléphonique, triffouillage dans les fils, ...
Après une bonne demi-heure de travail, le technicien m'annonce que la ligne ne marche toujours pas, et qu'il doit s'agir d'une erreur de France telecom. Apparemment, ils m'ont branché sur une ligne France Telecom.
Une requête vers France Telecom est lancée par Free le 19 aout à 21h.

Etape 5, et celle la c'est le pompom!
Vendredi 22, dans l'après midi, un technicien de France Telecom passe à l'improvist chez nous. Heureusement que ma colocataire était la.
Et la il lui annonce: (tenez vous bien) Il semblerait que votre modem ne marche pas, car avec le mien tout fonctionne correctement !!!

Alors la J'HALLUCINE !!!

Donc Lundi je dois rappeler Free pour leur faire un état des lieux de la population....
Nous serons le 25 aout !!

Posté par petitelily à 12:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

"The End" ou l'éternel histoire des amitiés et des amours impossibles

Internet a révolutionné notre vision du monde. A l'heure actuelle, toutes nos questions peuvent trouver réponses sur la "toile". Ces dernières années, nous avons apparaitre des sites de diffusion vidéos tels que dailymotion ou youtube. C'est sur ces foires à images que j'aime passer mon temps à dénicher des courts métrages originaux et épatants.

Le premier que je vais vous présenter sur ce blog est une oeuvre de 2005 réalisé par Maxime LEDUC, Michel SAMRETH, Martin RUYANT et produit par SUPINFOCOM Valenciennes 2005.

Dans une société où l'exclusion en raison des différences (religieuses, sociales, raciales), ce petit court métrage traite avec justesse des interdits qui tissent notre monde.

"Un épouvantail se lie d'amitié avec un oiseau, et devient un traître aux yeux des siens. On voit ressurgir la violence et la haine qui caractérise notre monde. Sans paroles, en noir et blanc, et magistralement réalisé, ce petit chef d'oeuvre devrait vous émouvoir."


THE END

Posté par petitelily à 11:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Chinese man et la pub

Vous avez sans doute vu à la télévision la dernière pub pour la Mercedes Classe A, celle où une styliste tente de lancer la mode pieds nus en observant une jeune femme sortant de sa classe A. Et bien la musique de cette pub est signée Chinese Man, et elle est terrible !




Posté par petitelily à 11:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Mélange d'influence, The Cat Empire

The Cat Empire est un groupe de rock australien qui s'est formé en 1999 à Melbourne. Ce groupe original mélange des influences jazz, funk, latino, hip hop, rock, ska et de musique tzigane.

Les membres actuels sont:
- Harry James Angus (chant et trompette)
- Felix Riebl (chant et percussions)
- Ollie McGill (clavier)
- Ryan Monro (basse)
- Will Hull-Brown (batterie)
& Jamshid "Jump" Khadiwhala (DJ et percussions).

Ils arrivent en Europe en 2004, on les voit notamment aux Eurock'. En 2007, ils ont sortis un nouvel album (So many nights) et ont réalisés une tournée francaise en automne.

Pour le moment aucun concert n'est prévu en 2008.

Discographie:
2003: The Cat Empire
2004: On the Attack
2005: Two Shoes
2007: So many nights
Autres chansons: Rhyme & Reason, East

Mes meilleurs morceaux:


Posté par petitelily à 11:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 9 juin 2008

Paris combo et leur "Living-Room"

Après plus de deux mois d'absence je reviens animer un peu ce blog où les toiles d'araignée côtoient mes anciens posts pour vous parler d'un groupe de musique qui mérite le détour: Paris Combo.

En 1995, 5 musiciens déjà experimentés décident d'associer leurs talents. Ils décident de nommer elur groupe Paris Combo, en référence aux formations de jazz des années 1930 (combo), et à la capitale française qui leur sert de vivier culturel. paris_combo
Il est plus que difficile de classer ce groupe. Certains les mettent dans le genre "rétro", leurs morceaux semblant en effet s'inspirer du style de la chanson des années 1930 (avec des paroles résolument modernes), néanmoins le métissage musical est presque une norme chez Paris Combo, diverses influences se font nettement ressentir dans leur musique : touche jazzy, latino, ou tzigane selon les morceaux. Ce métissage musical tient peut-être aux horizons et aux origines très variées de chaque membre du groupe. Belle du Berry est berrichonne, Mano est d'origine malgache, Potzi d'origine berbère, Lewis est australien et François Jeannin est parisien… et à leurs lieux d'évolution musicale (Paris et l'étranger). Ce côté métissé et malgré tout très parisien sur certaines chansons, les classe dans la catégorie world music à l'étranger.

ALBUMS: Paris Combo (1997), Living-room (1999), Live (2002), Motifs (2004)

Et pour vous faire découvrir ce groupe si vous en le connaissez pas, voici l'un de leur tube dont les paroles sont plus que surprenantes !



Nous sommes tous nés d'amour dans ce vieux pays
Où seuls de vieux, de très vieux singes sont assis
Aux commandes de nos libertés
Aux manettes de nos intégrités

Alors, tapons-nous sur le nez
Ça les fait toujours rigoler
Allez oui, tapons-nous, entre nous
Ça leur fera toujours de gros sous
Quand ils nous vendront des canifs
Et des idées malsaines
Pour que nos petites vies s'enfouissent
Dans la violence et la haine
Alors quoi, on va coucher dehors
Sous des ponts, sous des ponts d'or
Que d'autres auront construits pour aller de leur cuisine
A leur living...

... living-room
C'est pas du flan, c'est pas du vent
C'est le living-room des vieux singes savants
C'est le living... living... living...living-room
C'est pas du vent
C'est le living...living...living... living-room
C'est pas du vent
C'est le living...living...living... living-room

Nous sommes tous nés, mon ami
Nous sommes tous vivants, c'est inscrit
Dans notre œil, tu vois, au fond ça luit
D'une envie de vivre, d'une envie

De parcourir le monde
Cette bonne terre si gironde
Mais non, mais non, voilà qu'on nous gronde !
Cas sans laisser-passer
Faut pas se laisser aller

A rêver d'une autre vie, mon ami,
Non, non, non, non faut pas rêver
Car pour rêver, faut des «laisser-passer»
Du papier, pour passer sa vie

De l'autre côté du pont, des ponts d'or, dehors
Y'en a des tonnes, c'est pas qu'on les ignore
Car on les voit souvent passer de leur cuisine
A leur living...

{au Refrain}

Voilà comment, quand on y pense
Nous sommes tous devenus des éléphants
Des gnous, des girafes, des orangs-outangs
Dans nos réserves sous surveillance
Et qu'on n'aille pas s'égarer
En troupeau ou bien tout seul, isolé
Dans les réserves d'à côté
On est sûr de tomber sur un os

Un ostéopathe de première

Qui vous démembrera, c'est son affaire !
De vous faire passer l'envie
Des voyages interdits

Interdits dans nos vieux pays
Où seuls de vieux, de très vieux singes sont assis
Dans leur cuisine, ils gambergent
Pour améliorer leur living...

{au Refrain}

Posté par petitelily à 11:56 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

mercredi 2 avril 2008

Un petit mois d'absence... le temps passe si vite !

Et voila, depuis maintenant 5 semaines j'ai définitivement quitté la capitale pour revenir dans ma région natale... et ça fait du bien !!

Je crois que la vie dans une grande métropole comme Paris n'est vraiment pas adapté à une campagnarde comme moi ! La pollution, les gens, le métro-boulot-dodo... enfin tout ça c'est fini.7zbhlp5a
Je profite pleinement de tous les atouts de la vie à Strasbourg, et j'aime ça. La proximité des gens que j'aime, la vie étudiante, les sorties, la colocation, enfin tout... ou presque. Et oui, un petit bémol, le temps. Même si maintenant ca va un peu mieux.

J'ai démarré mon stage le 3 mars et j'entame mon deuxième mois de travail. Je suis chargé d'un projet complexe alliant la nutrition et la sociologie mais qui va m'ouvrir les portes du monde du travail (enfin je l'espère!).

Donc je suis de retour !!

Posté par petitelily à 14:32 - Commentaires [1] - Permalien [#]

vendredi 22 février 2008

Le jour J est arrivé

C'est en me faufilant entre mes cartons que j'ai pu atteindre ma chaise et vous écrire ce petit message. Bien sur j'exagère un peu, mais l'image est véridique.

paris C'est incroyable ce qu'on peut accumuler en vivant ne serait ce qu'une année au même endroit. Hier, je remplissais cartons, sachets et sacs, et j'avais l'impression que cela ne finissait pas !
C'est souvent dans ces moments là que l'on retrouve cet objet tant cherché, et qui quelques mois auparavant c'était fait la malle en échappant à votre attention.strasbourg

Quitter Paris c'est comme quitter Coruscant pour Tatooine.

L'effervescence de "Paris by night" va sans doute me manquer, mais mettre un terme au métro-boulot-dodo-métro-boulot-dodo... ça n'a pas de prix (en rajoutant mes épiques traversées quotidiennes du périphérique, vous comprendrez mieux mon enthousiasme).

Et puis pour moi le célèbre "I love Paris" que l'on peut voir sur les tee-shirt des japonais au pied de la tour Eiffel, se transforme en "I love Strasbourg" (que l'on peut voir sur les tee-shirt des japonais au pied de la cathédrale Notre Dame de Strasbourg...).

Tout cela pour vous dire que les quelques années que j'ai passé dans la capitale m'ont énormément apporté, par les gens que j'ai rencontré, par les aventures (plus ou moins agréables) que j'ai pu vivre et surtout par la magie que la ville dégage et qui saupoudre de joie les moindres de mes souvenirs.

Merci à tous d'avoir fait parti de cette belle histoire !

Posté par petitelily à 09:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 6 février 2008

Rédaction de ma soutenance !!

Entre deux chapitres a rédiger je vous écris un petit mot. Et oui, en ce moment c'est un peu la folie.
Je me lève le matin, j'allume le PC, je bosse, je mange, je bosse, je mange, je bosse, j'éteins le PC et je me couche... quelle triste vie.
Heureusement dans deux semaines c'est fini !! Ça sera les vacances, comme j'ai hâte!
En attendant j'y retourne...

Posté par petitelily à 22:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]